Search

7 conseils pour commencer avec des drones

Updated: Aug 14

Les drones. Littéralement, ils sont partout. Qu'il s'agisse de parcourir le ciel, de faire des acrobaties aériennes à l'intérieur ou de voler à une distance définie par l'utilisateur, il est impossible de leur échapper. Et grâce à une base technologique en évolution rapide et à l'intérêt des consommateurs en constante augmentation, il semble que les drones soient sur le point de dominer le marcher pour les années à venir.


Si vous faites partie des nombreuses personnes intéressées à rejoindre la révolution des drones, c'est le moment idéal pour le faire. Avec autant d'options disponibles pour les consommateurs, obtenir la licence de pilote de votre drone n'a jamais été aussi simple.


Mais par où commencer?


Les drones, ou UAV (véhicules aériens sans pilote), sont disponibles dans une variété de formes et de tailles, beaucoup avec des caractéristiques de performance différentes et à des coûts variables. Pour les non-initiés, toutes ces options peuvent sembler un peu intimidantes. Pour vous aider à vous envoler, nous avons compilé une liste de conseils utiles qui rendront votre transition de pilote novice à capitaine de ciel expérimenté moins turbulente.


Connaitre ses besoins


Avec autant d'options d'achat, il est important de savoir (ou au moins d'avoir une idée) de ce à quoi vous souhaitez utiliser votre drone. Êtes-vous intéressé par la photographie aérienne ou voulez-vous simplement faire des acrobaties dans le parc? En parlant du parc, envisagez-vous de faire voler votre nouveau drone à l'intérieur ou à l'extérieur? Qu'est-ce qui est le plus important pour vous, un avion avec un cardan de caméra intégré ou la capacité d'effectuer des tonneaux préprogrammés? Ce sont les types de questions que vous devriez vous poser avant de faire votre premier achat de drone. Vous n’avez pas nécessairement besoin que votre indicatif d’appel soit déjà sélectionné, mais avoir une idée générale de ce que vous aimeriez faire avec votre nouveau drone vous aidera à restreindre le champ aux choix qui vous conviennent.


RTF contre DIY


Maintenant que vous avez une idée de base du type de drone que vous souhaitez, il est temps de découvrir trois lettres très importantes de l'alphabet du droniste: RTF. En termes simples, RTF ou Ready-to-Fly signifie que votre drone est prêt à décoller dès sa sortie de la boîte. Tout ce dont vous avez besoin pour voler est inclus, des accessoires à l'émetteur. Il s'agit d'une distinction importante à rechercher lors de l'achat de votre drone, car tous les modèles ne sont pas RTF. Certains drones nécessitent un assemblage ou un équipement supplémentaire, tel qu'un contrôleur radio, une batterie de vol ou des hélices supplémentaires. Avant de cliquer sur le bouton d'achat, assurez-vous de vérifier si votre UAV est RTF, ou vous pourriez finir par être SOL (coincé sur terre).



C'est en forgeant qu'on devient forgeron


Il est difficile d'égaler l'exaltation que vous ressentez une fois que vous maîtrisez le pilotage de votre drone. Les astuces, la vitesse, les manœuvres élégantes, c’est vraiment une expérience unique en son genre. Cependant, atteindre ce niveau de compétence n'est pas toujours un processus du jour au lendemain. Se familiariser avec les commandes de vol de votre drone peut demander du travail, c'est pourquoi pour les pilotes qui débutent, s'entraîner dans un environnement sûr à basse altitude est un bon point de départ. Une bonne devise pour commencer le vol de drone est: "Gardez-le bas et gardez-le lent." Mieux encore, essayez de vous procurer un drone plus économique pour vous entraîner à l'intérieur. Une fois que vous aurez la sensation des commandes, vous serez en mesure de traduire cet ensemble de compétences en un modèle plus avancé pour une expérience vraiment inégalée (et sans crash).



Faites le plein de pièces détachées et d'accessoires


Garder des pièces de rechange pour drones à proximité est toujours un pari intelligent. Comme n'importe quel pilote vous le dira, avec les drones, l'inattendu peut se produire - cela fait partie de l'excitation. Parfois, cette excitation se traduit par un accessoire plié ou un moteur frit. Ce n'est généralement pas le cas, mais il vaut toujours mieux prévenir que guérir (surtout si «être désolé» implique de conduire 45 minutes vers un parking abandonné pour tester votre tout nouveau drone uniquement pour casser une hélice lors d'un échec de course et non avoir des pièces de rechange avec vous - je ne suis pas amer, je le jure). Donc, avant de partir, assurez-vous de faire le plein de pales rotatives supplémentaires et gardez définitivement une batterie de secours à portée de main. De cette façon, vous n'êtes pas mis à la terre pendant que vous attendez que votre batterie principale se recharge. Si vous utilisez un drone capable de capturer des vidéos sur une carte mémoire, assurez-vous d’en apporter quelques-uns. Les cartes microSD de Delkin sont toujours un bon pari. Et en parlant de transporter des choses, si vous prévoyez de voyager avec votre drone, assurez-vous de prendre un étui de protection ou un sac à dos. Je range mon Phantom (et tous ses accessoires) dans un sac à dos Lowepro DroneGuard, ce qui facilite le transport.


Même au moment d'écrire ces lignes, les règles concernant les drones et les vols d'UAV sont en cours de révision. Avant de faire votre achat de drone ou de vous envoler vers le ciel amical, assurez-vous d'être à jour sur toutes les dernières règles et réglementations sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire avec votre nouveau drone. Un bon point de départ est la page de ressources de la FAA sur les systèmes d'aéronefs sans pilote, qui détaille les lois et interdictions américaines actuelles sur les drones.



Planifier à l'avance


L’une des raisons pour lesquelles les drones sont si amusants est que vous pouvez en faire tellement. Que vous soyez un amateur, un professionnel ou quelque part entre les deux, les possibilités sont presque infinies. Mais comme vous pouvez faire tellement de choses avec un drone, il y en a aussi beaucoup qui peuvent mal tourner. C’est pourquoi il est toujours judicieux de planifier à l’avance. Qu'il s'agisse d'organiser la séance photo parfaite, de vérifier les prévisions quotidiennes des conditions météorologiques prohibitives ou d'avoir la prévoyance d'emporter une batterie de vol supplémentaire ou deux, la planification des imprévus vous aidera à vous assurer que votre plan de vol se déroule en conséquence.



La sécurité d'abord (et enfin)


E. Hamilton Lee l'a mieux dit: "Il y a de vieux pilotes et des pilotes audacieux, mais pas de vieux pilotes audacieux." Bien sûr, il ne parlait peut-être pas de pilotes d'UAV, mais l'édit s'applique toujours. L'essentiel avec l'utilisation d'un drone est le suivant: soyez prudent. Les drones sont des appareils incroyablement amusants et utiles, mais ils présentent également un potentiel de danger grave et doivent être traités en conséquence. La plupart des règles du ciel sont assez simples et tombent sous la bannière du bon sens: ne pas bourdonner les gens ou les animaux, rester à l'écart des aérodromes, éviter les lignes électriques, etc. Toutes les mesures de sécurité ne sont pas aussi évidentes, alors assurez-vous de tout lire la documentation de sécurité fournie avec votre drone pour éviter les situations potentiellement dangereuses et faire rouler les bons moments (baril).


3 views

©2020 by Xflydrone